Que faut-il choisir entre un véhicule de tourisme et un véhicule utilitaire ? Dans un premier temps, il serait pertinent de revenir sur le terme de véhicule de tourisme. Lorsque l’on évoque cette notion, on parle en réalité d’un véhicule conçu principalement pour transporter des personnes. Il est limité en poids (3,5 t) mais également en nombre de passagers.

Qu’est-ce qu’un véhicule de tourisme ?

On considère qu’un véhicule de tourisme comporte maximum 9 places assises, en comptant le siège du conducteur. Ce type de véhicules est très utilisé par les particuliers : berline, monospace familial, minibus 9 places etc. D’ailleurs, on peut savoir s’il s’agit d’un véhicule de tourisme sur la carte grise (le certificat d’immatriculation). Il suffit de repérer le champ J1 qui mentionne le genre de véhicule. Un véhicule de tourisme sera mentionné par la référence VP.
Les sociétés, afin d’être en mesure de pouvoir renouveler aisément leur flotte de véhicules, ont souvent recours à la location. Tout comme la location de véhicule utilitaire, l’utilisation de cette solution permet donc de préserver la trésorerie de l’entreprise, tout en bénéficiant de véhicules neufs et bien équipés. Il faut savoir que ce type de véhicules est majoritairement utilisé par les sociétés spécialisées dans le transport (les VTC par exemple). 
Mais il peut également être utilisé pour des déplacements professionnels. En règle générale, ce type de véhicules n’est pas recommandé aux transporteurs, aux artisans du BTP ou encore aux spécialistes de la télécommunication. Ils risqueraient de ne pas être adaptés pour leur activité. Alors, comment bien choisir son véhicule de société ?

Quelles différences avec un véhicule utilitaire ?

Contrairement à un véhicule de tourisme, l’utilitaire a des fonctions différentes. En effet, les véhicules de fonction ont été pensés pour une utilisation professionnelle. Ce qui signifie qu’ils pourront s’adapter à de nombreuses situations. Ils sont davantage utilisés dans le transport de marchandises, de matériaux, de cartons etc. Dans cette catégorie, on retrouve : la fourgonnette, la camionnette, le camion 12m3, le camion 20m3 avec hayon ou encore le camion benne
Plusieurs marques proposent une large gamme de véhicules utilitaires très modulables afin de permettre à chaque professionnel de trouver un véhicule qui s’adaptera parfaitement à son activité. Parmi ces grandes marques nous retrouvons Renault, Mercedes, Ford ou encore Toyota. En effet, ces véhicules sont dotés d’un espace de chargement plus ou moins conséquent selon ses dimensions. Ainsi, ils offrent un stockage aisé de tout le matériel. 
Toutefois, comme les véhicules de tourisme, les utilitaires ont leurs spécificités. En effet, leur masse totale est réglementée. Elle doit être inférieure ou égale à 3,5 t. En ce qui concerne l’espace de chargement, celui-ci doit être au moins égal à la longueur de l’empattement. Sur la carte grise, on peut aisément distinguer l’utilitaire du véhicule de tourisme, en regardant la case J1 à nouveau. L’utilitaire sera identifié comme : VU, CTTE, DERIV-VP ou encore VTSU. 
Comme les véhicules de tourisme, les utilitaires peuvent être équipés aux besoins de vos entreprises pour s’adapter à vos services, choix de la motorisation (essence, diesel ou encore électrique), ou choix des options (écran tactile, radar de recul…)
Faire le choix d’un véhicule de fonction pour une société peut être un véritable bénéfice. Ces véhicules représentent avant tout un avantage économique. En effet, souvent pris en location, ils peuvent aisément être retournés au loueur ou revendus en fin de location. Ainsi, l’entreprise pourra prendre soin de son budget. Mais les avantages fiscaux de l’utilitaire ne s’arrêtent pas là. 

Plan fiscal : qu’est-ce qui change entre ces deux voitures de fonction ?

Le principal avantage d’un utilitaire par rapport à une voiture de tourisme se trouve sur la fiscalité. En effet, en France l’administration fiscale distingue les véhicules de tourisme, des utilitaires, notamment sur la possibilité de récupération de la TVA. Lorsque l’on opte pour une location par exemple, il est possible de récupérer cette taxe sur les loyers. A l’inverse, pour les voitures de tourisme, la TVA n’est pas récupérable. 
De plus, cette catégorie est soumise à ce que l’on appelle la TVS (taxe des véhicules de sociétés). Bien que vous puissiez être exonéré de cette taxe dans certains cas, elle s’applique dans la plupart des cas
A l’inverse, les utilitaires ne sont pas soumis à cette taxe TVS. Au-delà du prix d’achat ou des loyers de location, la TVA est également récupérable sur le carburant. Il faut savoir que les utilitaires sont aussi étudiés pour réduire leur émission de CO2 et être de plus en plus propres pour l’environnement. Ainsi, les sociétés peuvent être exemptées du malus écologique. Vous l’aurez compris, bien plus qu’un atout au niveau du volume chargement, l’utilitaire représente un véritable avantage économique.
Si vous êtes convaincu par les utilitaires, n’hésitez plus à nous faire un retour, chez Autocito nous vous assurons l’acquisition d’un véhicule avec des démarches simplifiées et sans besoin d’un bilan comptable.
* Champs obligatoires
🔒 Vos données personnelles sont protégées